ce que vos yeux vairons

Sister-ship, Schwarzwald

Entrer dans le bois
De tilleuls, s’ouvre le pan
Droit du retable

Fleurs, et l’Homme Vert

P_20190603_180759_PN_1_1

Le long du mur

P_20190601_211306_EFF_1_1_4_2_1_2_1_2_1_2

Lavandière

Caoutchouteux, le chat
S’étire en planche soyeuse,
Où faire la lessive

Macula

P_20190529_192758_EFF

Ligne de fuite

Il faut marcher, pour
Que se déploye sous les pas,
La route. L’horizon

Précipitamment

Sur l’assiette, coupée dans le sens de la latitude,
Une pomme. En couronne noire, les gouttes des pépins,
Pulpe brunie, un long lambeau de peau pend, en serpentin,
Le couteau est posé, la chaise, vide

Sillage

Le vent pousse son
Champ de nuages, houlette
Venue de l’Est, froide

Décor

Tracer du regard
Un carré. La scène, côté
Cour, coule le torrent

Tracer du regard
L’autre côté du carré,
Clairière, et l’eau, d’or

Une branche frissonne, frise le feuillage, sous l’orbe, le visage de l’Homme Vert, en cheveux
L’histoire commence

Tisane

Camomille dans une
Boîte en fer. Le temps séché
Du verbe été