ce que vos yeux vairons

Mon destin de couleur jaune

Réveiller le ciel,
Ses bleus endormis, à coup
De coups de soleil.

Mon destin de dernier album de Léonard Cohen

Advienne que pourra
Attendre qu’il revienne et
Répéter les choeurs.

Mon destin d’oiseau migrateur

Un romanichel,
Un aviateur qui suit le
Soleil. Le grand cirque.

Mon destin de pétale de joue

Son sang neuf à peine
Rougissant, une promesse,
Sa germination.

Mon destin d’air tiède

Couler le long des
Dos, et passer sur les nuques.
Frissons de printemps.

Mon destin de couleur verte

Croître le long d’un
Brin d’herbe, jusque sous les toits
Du ciel. Bleu soleil.

Mon destin de soleil pâle

Prendre des couleurs,
Laisser croître les jaunes les
Plus violents. Chaleur.

Mon destin de jardin d’hiver

Garder l’été comme
Un oeuf entre mes serres et
Au chaud le couver.

Mon destin de mois de février

Un roi se meurt et
Le printemps prend sur moi son
Elan. Carnaval.

Mon destin de crème aux marrons bleus

Dis, toi qui écris,
Fais le pousser ton arbre
Zarbi. On verra…