ce que vos yeux vairons

Catégorie: Weberwiese

Musée, Berlin

Tête d’homme, à la
Chair de pierre, soyeuse et
Verte, une pomme de cire

Von Ebrennac, on dirait presque, presque un nom breton, le Périgord Noir, qui parlerait, avec l’accent de Romy Schneider.
Berlin Köpenick, je mange un Strammer Max.
Rosalie parle, elle dit Cééssar, Taafit.
Moi, je parle son accent, j’en connais le vocabulaire.
Ma terre étrangère.

Zum Wohl, Bruder !

Pour un sloop, une caravelle, prendre un clavelin.
Pour une barque, un sous-marin, un flacon de vin du Rhin.
Boire, on n’a rien sans rien.
Coucher la bouteille sur le flanc.
Faire un lit de lie.
L’imiter, si l’on est fatigué.
Puis laisser faire la nuit, ses levains, et au matin, coquille de noix, Manureva, un esquif, trois bouts de bois, amarrés.
Le voir, pour le croire.

Unterlinden, unter den Linden

Bientôt, leurs fleurs, qui encensent, enchantent tout ce qu’il y a d’air, ici, et là, ailleurs, les tilleuls.

Sunset

Les greniers, notre mémoire

Philippe vidant sa maison.
– Tu veux quelque chose ? Prends ! me dit-il en me tendant d’autorité une pile de livres.
Un legs de raison, il me connaît.
– Le piano, tu me le prendrais ?
Où mettre l’instrument, je n’ai pas la place, et j’ai surtout des voisins…
La raison.
– Laisse le chez les parents, en attendant… Je n’ai jamais dépassé le stade de la méthode Rose, alors, le concours Marguerite Long …
– Tiens, une machine à coudre, récupère la …
Je pose la pile de livres, je m’assois, et je le regarde.
Rires.
Rire, de plus en plus fort.
– Ben, quoi, elle est encore très bien, regarde, me dit-il en soulevant le capot.
Philippe, camelot.
Et moi, piètre couturière.
– T’as pas plutôt une bière ?
Il fait chaud, et j’ai esquivé, pour la Singer.

Les bêtes de Somme

La terre but les pères,
Mein Bruder, erschossen wie
Ein Wild. Einsamkeit.

Siegen

Revoir le partage
De mon sang, mon frère ultra
Rhénan, en mes bras.

Réveil-matin

PMI-SCN moins le quart

Chevalement. Puit Simon

Texte publié en 2009 sur Wikipen

Croupe sans fin,

Immense,

Musculeuse.

Un lutteur

De foire,

Campé sur

Des jarrets

De Titans.

Regard nimbé

D’une rangée

De cils de crin,

Se posant

Sur des yeux

De fille.

Délavés,

Enkhôlés

D’une mince

Pellicule

Encharbonnée.

Regard vide,

Aveuglé.

Plus de soleil

Pour ce forçat

Du fond.

Un seigneur,

Pourtant,

Affublé

Maladroitement

D’un prénom

Dérisoire,

Pompon.

Ahanant,

Victorieux,

Sous la charge

Incroyable

Des wagonnets

Croulant

Sous le noir

Houille

Du charbon

Arraché.

Funérailles

De roi

Pour cette pauvre

Hère exhalant

Son dernier

Hennissement

Au fond

Du trou.

Tous,

Les pères

Rossant

Un fils

Pour un quignon

De pain

Volé à un frère,

Se rassemblaient

Autour

De la carcasse

Et saluaient

Un compagnon.

Tous pleuraient,

Et d’un geste

Rageur,

Essuyaient

Les rigoles

Claires

Tracées

Dans le noir

De charbon.

« Merde,

C’est la poussière ! »

Table ronde

Du Roi Arthur.

Ils veillaient

Un chevalier

Mort

Au combat.