ce que vos yeux vairons

Catégorie: plexiglas

En un château de cartes

Le carnaval des
Dominos qui s’effondrent,
Sur leurs décombres,

Une fleur, pastille
De plastique a battu des
Ailes. Puis, elle se fige
Tout fane.
Tombe en granulat

Passe le porche, les yeux

Le réel s’arrête
Aux fanons de mes cils, qui
En filtrent le krill

Dans l’aérogare

Auvent transparent,
Un homme au téléphone, ses
Paroles s’envolent