ce que vos yeux vairons

Catégorie: panne de chaudière

Alambic

Dans le mortier, qui sent, noir, comme une théière culottée, de la poudre, des baies à demi broyées, des clous, de la gomme, du verre dépoli, cailloux d’oliban, gravier du genièvre, lentes du carvi, perles molles du lentisque, une garrigue, armoire d’apothicaire, ses portes entrouvertes sur le maquis, papier d’Arménie, une cigale stridule, sur la margelle du mortier, au fond, un jus, du noir au vert, un brassin, brûle-parfum, l’Orient.

« Depuis la lucarne », ennoyage

Jpeg

Jpeg

Eté glacé

Les portes, les fenêtres,
Derrière, le froid en meute, ne
Pas être sa proie.

Boîte aux lettres

Qui traîne la patte,

Boiteuse à ne s’ouvrir

Que sur des factures,

Je tends ma main

Dans sa gueule ouverte,

Comme un dompteur

Cherche l’aventure,

Le coeur battu.

Nulle autre littérature

Que celle du bazar du coin

Vantant sa menuiserie

Et les clous de ma croix.

La lettre ne viendra pas.

Corps de chauffe

Dépiautée comme un

Ecorché, ma Chappée peine,

Et salon-glaçon.