ce que vos yeux vairons

Catégorie: in petto

Epiphyllum

Fleur de bougie, qui
Ne s’épanouit que la
Nuit, corolle. Fumée

Vous, fleurs in petto,
En serre de la nuit, que j’aime,
Mes perpétuelles

L’irruption

Je lève la poussière sur les étagères de
La bibliothèque, chamboultou, quelque chose tombe
Ne dis pas le contraire, tu l’avais espéré
Je ne le nie pas. Forcer la main au destin
Quelque chose est un livre, le titre importe peu,
Ce qui compte, ou bien, conte, c’est sa voix d’outre-tombe
Les annotations si fines, micron de crayon, on
Les dirait écrites au cheveu, cheveu blond
D’Agnès, tombée du ciel de la bibliothèque
Je lis avidemment entre les lignes, le cours
De ta belle écriture, le passé pousse, tout neuf,
Des lettres enroulées, comme du liseron, sur
Une grille, une charmille du printemps.
Je repose le quelque chose sur le rayonnage,
Le penche sur la tranche, afin qu’il tombe bien,
Au prochain jour de ménage

Quatre vingt douzième printemps

Piété filiale,
Jean au jardin, semant des
Carottes avec Jeanne

Menton, l’étang

Mon annonciade, ses voûtes qui verdissent, le soleil passe sur des tesselles de feuilles, frisson de vitrail, et le ciel, et la lumière, de tout leur bleu, vernis transparent du chant des oiseaux, derrière le jubé, quel dieu louer, je tremble. Le désir, êtes-vous le printemps.

Autour de l’étang, segment 9

Tant de mondes dont
Je ne sais rien, les pierres
Du chemin, et toi.

La sieste

L’ivoire du visage
D’un dormeur, sur le velours
Vert de la pelouse.

La chapelle Sainte Barbe

L’autoroute.

La montée du col de Saverne.

Là où la vitesse est limitée.

Monter.

Plus lentement.

L’Iso Grifo

Allait toujours trop vite.

Ouvrir grand les yeux.

Les fermer.

Compter jusqu’à trois.

Le clocher avait déjà disparu.

Un, deux, trois.

La forêt l’avait déjà avalé.

Une autre fois, peut-être.

Rouler moins vite.

Pour le garder encore.

Au bout des yeux.

Direction d’orchestre

Silencieux concile

Où il ne se murmure

Rien, les prélats

Immobiles, gris

En la pourpre

De leur chasuble,

Chapitre muet

Qui fixe

Du vide

De ses yeux

Un pupitre

Déserté.

Chistera

Je ne me

Lasse pas

De ce que

Tu tiens

Pour l’ injure

Que me

Feraient

En ricochet

Les murs froids

Au son sourd

De ma voix.

Je murmure,

Ose

La hausse

Du ton,

Et la brique

Répond,

Moquant

Jusqu’à les

Détimbrer

Les mots

Que je tiens

Soudain

Coits.