ce que vos yeux vairons

Catégorie: Hans

Poèmes en plat de lentilles

13

Grands brûlés

Sapins arides,
Au loin. Mer desséchée, leur
Vague houle brune

Sur l’eau

Hommes en bouchon, qui
Écrêtent les vagues, algues
Laminaires, bruns, noirs

Mer de la tranquillité

Barrière de corail
Rouge, posidonie kaki,
Hommes, chair à poisson

Mattanza

La mer reste au loin
Ne veut pas être mêlée
À cette écume rose

La plage

Ils flottent, Benjamin
Dans Le Lauréat
, mer, rouge,
Orgue de Barbarie

Juni

Figue de Barbarie
Epines éteintes, les yeux de
Hans et d’un rosier

Entre deux eaux

Une urine marine
A-t-il mangé une sirène,
Un poisson de lune

Oz

Ingrédient mystère
Donner de l’air à l’osier
Voilà un rosier

Sprache, bifida

Nos langues se mêlent
Dans la bouche, bénitier trop
Plein de salive

Rouge, Struwwelpeter, noir

Jpeg