ce que vos yeux vairons

Catégorie: haïku horizontal

Excepté

S’il ne calcine rien, ce soleil poussé sous serre, que faire de lui

Être kodiak

Encagé ours à bile, flanc percé, regard terne. Je te tends une patte

Empreinte en creux

On perd. Quelqu’un. Comme, une clef, un parapluie. Puis. On ne cherche plus

Le lire à l’envers

Une bulle accrochée à l’écaille d’un saumon remonte le cours d’eau

Correction

Mon pas dans la flaque d’eau, soc sans poids d’un nuage, en gomme la ride

Mercure

1 bille de mercure, mon doigt-queue-de-billard la heurte, en 1000 billes 2 …

« La Belle Angerie »

J’ai marché sur le feuilletage, et les trois pages sont pâte brisée

Bien loti

Sur sa méridienne, le poème, odalisque alanguie. Poncif

Trois en un

Amalgamer, en un bouquet serré, cheveux en trois masses. Une tresse

Parcours du combattant

Martyriser le poème qui me martyrise le faire ramper