ce que vos yeux vairons

Catégorie: haïku carbonisé

Mercure

1 bille de mercure, mon doigt-queue-de-billard la heurte, en 1000 billes 2 …

« La Belle Angerie »

J’ai marché sur le feuilletage, et les trois pages sont pâte brisée

Ce qui sourd

Du poème, jusqu’au
« Bois sacré », Paul Sérusier,
Fil rouge de la sève

De l’eau

Rouge, sang de taureau,
Baguettes de cornouiller,
Mikado au bord

L’étang

L’haleine rouge
Du levant, tain latérite,
Altérité de

La photo

Elle ne renvoie rien,
Reflait ! Faire coïncider
Les visages au tien

Sohnne

Le ciel, puzzle à
Une pièce pour enfant, et j’ai
Perdu le soleil

R², red, Rothko

Rouge, les origines,
Peu’t, crachées, l’oxyde de
Fer sur la paroi

Rimsky-Minnelli

Les tombes se bariolent
Comme oiseaux de paradis,
Kitège-Brigadoon

Gitane

Comme ces hommes qui
Soulèvent leur robe et
L’encensent, Moyent

Orient, les fumées
De l’automne, sur le tas de
Feuilles brûlant, mes paumes.