ce que vos yeux vairons

Catégorie: Guynemer

Take it easy

Un loup, rongeant sa
Patte prise dans un piège, moi je
Ronge mon frein. TO/GA

Aviateur

Un drôle d’oiseau. Grand
Petit moineau devenu
Un jour migrateur

Je vais faire un tour

M’envole, le pygargue
Le médiateur a changé
La peau s’efface. Plumes

La fenêtre

Mentalement, en
Courber le verre, un brin de
Laine rouge. Planer

Le bourdon

Exhorte ses ailes
Poussez, plus fort ! contemple,
Celles, d’une libellule

Sous sa tôle, un bourdon

Une feuille, biscornue,
Roulottée, brune, comme feuille
De tabac, hangar

Electra

Le premier mot que
Je lus, Constellation, comme
Amelia Earhart

La personne

Elle est derrière la porte
Par le judas, son image projetée, à mille pas de moi
Elle me parvient, lumière d’une étoile morte

Le rouge aux joues

Absinthe, l’herbier,
Le ciel pâle se teinte, cresson
Des roseaux givrés

Free flow

La planisphère, où
De grandes vagues d’ombre
Simulent la nuit,

Le jour, ses replis,
L’oiseau, sur la mer, passe
D’hier à aujourd’hui