ce que vos yeux vairons

Catégorie: géographie

Vierges de toute compagnie

Orient-extrême
Pas japonais, long fouet,
Îles aléoutiennes

Kitège

La ville, sous les flots
Roi mérou et reine murène,
En leur palazzo

Brume de cent ans sur
Le loch, rôde l’amour, le
Jour, sur Brigadoon

Sur les mathématiques

Deux droites, parallèles,
Le restent. Sauf si un levier
Poétique pèse

Là-haut

La steppe.
Le pays d’où sont partis les arbres, chassés par le vent.
Où ont poussés, pas plus haut que des buissons, des chevaux, lui tenant tête, et des hommes, à peine plus grands, à la tête des troupeaux de yaks et de tempête.

« Tous les matins du monde », au bout du corridor

Pousser la porte. Pousser les saules et les roseaux. Soulever de l’eau le rideau. Vous êtes arrivé à bon port.

Jpeg

Jpeg

Le bout du monde

La maison, roulée
En boule sur ses bardeaux comme
Un bon chien. Elle veille.

Zone blanche

Am Rande der Welt,

Siegrund und Siegehart, Zeit

Zuhause zu sein.

Hémisphère Nord, hémisphère Sud

Le monde aplati,

Deux écrans, le jour et la

Nuit. Hémiplégie.

Toboggan

Cuillère. Sur sa tige

La feuille de sucre se détache.

Eau noire du café.

 

Cristaux marron qu’un

Doigt sonde et lie au fond

De la tasse. Remous.

 

Marc en tourbillon

Cartomancie du petit

Déjeuner. Oracle.

A

Une lettre-compas.
Piquer la pointe d’un pied
Sur une carte. Là.