ce que vos yeux vairons

Catégorie: fugue

Esquisse

Décor.
Le ciel, le ciel bleu, de nuit, l’hiver, l’été, les nuages, cirrus, lenticulaires, le ciel, le chemin, le bitume, le gravier, et la terre, la terre sur l’eau, la digue, l’étang, les oiseaux, le printemps, l’odeur de l’air, un brûlis, un arbre sous la pluie, de la rosée saturée de rose, Damas, le sable du désert, une loggia sur la mer, entre les colonnettes, au loin, un trait blanc d’écume.
Les corps.
Laisser pousser leurs plantes.
Terreau du décor.

En sommeil

La nuit,
La nuit, je dors,
Tu vois,
Ce qui s’avance
Vers moi,
Des masques
Sans chair
En grotesque
Charroi,
La nuit,
La nuit, je dors,
Je crois,
Et ce qui
Jamais plus
Ne me vient,
En grand arroi,
Le songe,
La trace
De ta voix.

Terre-Neuve

Il aura suffi
Du goutte à goutte lent d’une
Valse, les mains fermées.

Ronde de nuit

Au-dessus du lit,
Le plâtre lisse du plafond,
L’homme n’a rien, ni femme,

Ni sommeil, juste un
Plafond blanc, son terrain vague,
La friche où il erre.

Spandau ballet

Aujourd’hui, c’est porte

Ouverte, jouer à la fille

De l’air. L’air de rien.

Burning man

Quand crèveraient sous
Mes pieds, comme un fruit trop mûr,
L’ombre et les regrets.

La chapelle Sainte Barbe

L’autoroute.

La montée du col de Saverne.

Là où la vitesse est limitée.

Monter.

Plus lentement.

L’Iso Grifo

Allait toujours trop vite.

Ouvrir grand les yeux.

Les fermer.

Compter jusqu’à trois.

Le clocher avait déjà disparu.

Un, deux, trois.

La forêt l’avait déjà avalé.

Une autre fois, peut-être.

Rouler moins vite.

Pour le garder encore.

Au bout des yeux.

On ground

Lourde d’un mauvais sommeil conquis sur les franges du petit matin, Hedda se leva. Irène et René l’attendaient, silencieux. On fait du bruit, surtout quand on ne le veut pas. La porte qu’on ne retient pas et qui claque, le parquet qui grince là où il ne devrait pas. On fait des odeurs, le café qui fume et qui éveille les consciences des dormeurs, le feu dans le kachelofe, l’odeur du bois qui chauffe.
Et on ne peut pas contenir la rumeur du monde, les oiseaux, les premières voitures sur la route. On ne peut pas tout taire.
« Du café, Max ? », demanda Irène
Max acquiesça.
Les crocs du dernier de ces trois mots dans le pied d’Hedda.
Elle se figea en haut de l’escalier.

Sans gravité

Vol en parabole,
Jonas en sa baleine de
Fer, léger comme l’air.

Douane

Fuir vers ses arrières,
La barrière du temps baissée,
Un garde-frontière.