ce que vos yeux vairons

Catégorie: été

Petit heur

Il fut honeymoon,
Soleil d’été. Réduit, il
Luit, orange amère

Monte, et descend, vite,
Maintenant. Horloge, le long
De sa crémaillère

Tic-tac. Kumquat, les secondes

Soleil

Fulgurant sur le
Sulfure, le rayon inscrit
Sur sa tige, une fleur

Pneuma

Corbeau, ce quatre
Saisons, éraillé de tout
Temps. Moineau, l’été

En drapeau

La fillette tournoie
Sillage hélicoïdal
Des pétales en fleur

Créature

L’odeur d’eau du concombre, l’ombre de la forêt
De la fiente d’oiseau sur les feuilles,
Crue. Sa levure qui les use jusqu’à l’humus,
Noire. Sens l’aisselle douce d’un mousseron,
La racine à nu d’un grand arbre,
Te souviendras-tu ?
L’ordre n’importe pas, mais de tout cela fais un savon.
Dans ta paume, sa mousse de débris verts et marron
Vois, sens le, l’étang ruisseler clair sur ta peau
Là, en grain de beauté, une écaille de poisson

Bissectrice

Jpeg

Dans la courbe, l’ombre

Jpeg

Cahier de coloriage

Jpeg

Sister-ship, Schwarzwald

Entrer dans le bois
De tilleuls, s’ouvre le pan
Droit du retable

Fleurs, et l’Homme Vert

P_20190603_180759_PN_1_1