ce que vos yeux vairons

Catégorie: comptine

Luciole, séance de nuit

Barnum mauve et blanc
D’un liseron, séraphin
Lampion. Alekan

Où affleure la pierre

Abeille dans la nuit
Butine le crépis, elle lit
« Le pollen est mur »

Cerise sur le gâteau

Lever de soleil
Rosissant sur la montagne
Balle, nez d’otarie

Je creuse ma cloche de bronze

Demi de melon
Posé de guingois, tambour
Du Japon. Midi

Va chez le Roi Merlin t’acheter une faux !

Silhouette avec
Râteau, rêve poisseux, la mort
S’emmêle les pinceaux

Snipper, l’odeur, baker street

Un vasistas à
L’entresol, du pain cuit, te
Saisit, croc-en-jambe

Sans motif

Goutte d’eau excentrique
Son refus de faire des ronds
Dans l’eau en tombant

Ronde

Entre quat’z yeux, ceux
Du chat, les miens, plus une, lune
Nous trois, et la nuit

Syllogique, et sans ailes

Dehors, les hommes volent.
À la radio, un moineau
Donne la météo

Si je dis « dehors »,
C’est que je suis dedans, donc
Devenue oiseau ?

Dans la panse (trêve des confiseurs)

La souris grignote
Une langue de chat, le chat une
Souris*, That’s all, folks !
*Rayon pâtisserie