ce que vos yeux vairons

Catégorie: Archibald Haddock

Germe

J’épluche une pomme de
Terre, cratères lunaires, où croît,
Corail, un index

Toutânkharton

Élisabéthaine,
Chez le vétérinaire, une
Dame, son chien, sa fraise

Nautile

Jpeg

Tintinnabule

En terre argileuse, l’art campanaire des fleurs, silencieux, toutes ces corolles, trop lourdes, que rien ne remue, que peut le vent, tourner autour de la fonte, parfois, le bronze d’un pétale, lorsqu’il tombe, sa note, désaccordée.

Autour de l’étang, segment 22

Hier, verte encore, la page blanche de la prairie, et aujourd’hui, en explosion, oh! jaunes, les onomatopées des primevères.

Un jour, on dira, que sera

Max et Hedda, comme
Roux et Combaluzier, ou
Dupond, Dupont A.

Corsaire

Le bois, les plumes de

Verre, rebuts de mer, trésor

De guerre sur l’estran

Vivant Denon

Si je perdais un jour la mémoire, et que l’on me retrouve errant sur les marches d’une église, je souhaiterais que l’on me baptise du nom du saint du jour.

Jardin d’enfant

Verne, Vierne, Nemo et
Tuyau en point d’orgue pour une
Fugue sous les mers.

Oracle

« Qui suis-je ? » demanda
Le roi à son fou « Je suis
Ce que tu n’es pas ».