ce que vos yeux vairons

Catégorie: après

De rose et de sel

La mer s’évapore
Dans une flaque. Sur ses os si
Fins pousse un jardin

Platanes, bord de la route

La banquette arrière
Tu les assujettissais

Ils tombent comme des quilles

Et dans ton dos se
Redressent. La voiture passe. Cesse,
Le jeu de massacre

Le vent passe

L’arbre n’est plus que
Tronc. Point le bourgeon d’une
Branche, en ex-voto

Kitège

La ville, sous les flots
Roi mérou et reine murène,
En leur palazzo

Brume de cent ans sur
Le loch, rôde l’amour, le
Jour, sur Brigadoon

Epiphyllum

Fleur de bougie, qui
Ne s’épanouit que la
Nuit, corolle. Fumée

Vous, fleurs in petto,
En serre de la nuit, que j’aime,
Mes perpétuelles

Myosotis d’hiver

Marée montante
Des fleurs sur les pierres, laisse
De mer, chrysanthèmes

Souche

Jpeg

Ni rouge, ni pivoine

Jpeg

Épice

Safran sumac sur
Le suaire de la nappe, le
Lys s’est ouvert

Éruptif

La terre a gercé
Endroit de la piqûre où
Le grain a germé