ce que vos yeux vairons

Catégorie: Anna May Wong

Autour de l’étang, segment 13

Je me vois oiseau
Au fond de ses yeux, une plume,
Et je deviens aile.

Avec les dents

Fini de faire des manières,
Briser tout cet ivoire à
Netsuke, écrire

Greyhound

La tutelle d’ un

Lacet sur ma nuque, des perles,

Des chiens en colliers.

With or without you

Le lierre autour du

Tronc, les deux brins d’un toron,

Se tresse un cordon.

Le chien, le bord du chemin, et moi


Idéogramme

Bois en colombage,
Un trait comme un oiseau en
Cage. Tiges de bambou.

Jeanne Hébuterne

Son visage pascuan

La pierre de sa chair.Née d’un

Désert. Amarna.

Ryokan

Sous la soie de son
Obi, l’ivoire de deux perles.
Onsen, une eau tiède.

La légion des damnés

Max était un moine-soldat.
Impeccable et droit.
Il affrontait son Dieu.
Et composait avec le diable.
Il avait failli.
Une seule fois.
Il avait abandonné l’un de ses hommes.
Au combat, il l’avait laissé.
Sa flétrissure.
Comme une injure.
Alors il retourna
En enfer.
Enjamba les corps en gravats.
Et se mit à chercher Hedda.

To be

Ne déchiffrer qu’en
Soi les signes que l’on cherche
A lire ailleurs. Soit.