ce que vos yeux vairons

Produit de contraste

Discerner, les premiers signes de la neige
Ce qui était noir, ne sera plus
La découpe des arbres, branches nues
Tout blanchit, et se confond
Les cheveux, ardoise, et un jour, si blancs, que je ne les verrai plus
Comment faire le tri, entre vous, vous évanouissant, et la neige
Passer le relief de vos traits au charbon, en conserver le calque,
Comme on le fait de ces dessins de parois de caverne,
Pour à la lumière, en éveiller, la pulpe, et le tracé, schablon

Travestissement

Peindre un corbeau en
Blanc, nouvel appeau dans les
Dents, vois, là, une mouette

Éoliennes

Accordent leur pas
Puis le ressort se détend
Ne tournent plus rond

Baleine bleue

La noyée

Le vent joue de la
Harpe dans ses fanons, une mouette
Sur son dos, pique-boeuf