ce que vos yeux vairons

Nuit étoilée

Parapluie troué
Une mite dessine son zodiaque,
Trou noir. Affamée

No arbre’s land

Le grand ensemble,
Fenêtre au pot de persil
Son buisson ardent

No man’s land

Pays des arbres
Tu te blesses aux ronces. Ce ne
Sont pas barbelés

Boutique, musée

Visage, entrevu.
Un Lascaux, que le temps seul
Ira profaner

Correspondant

Il n’a pas de guerre
À relater. Jette un os
Deux chiens affamés

La personne

Elle est derrière la porte
Par le judas, son image projetée, à mille pas de moi
Elle me parvient, lumière d’une étoile morte