De choses et d’autres

par marronbleu

On ne coule jamais vraiment,
Au fond des estuaires,
Une racine,
La main secourable, fortuitement,
D’un raphia d’algues,
Un rocher affleurant sous ton pied,
Regarde, l’amitié que les choses
Te portent,
Contre lesquelles, courte-échelle,
Ton corps las tu peux choisir
D’appuyer