Esprit de l’escalier

par marronbleu

Les bulbes d’amaryllis, rouillés, il faut
Imaginer, leurs hampes hivernales, rayon
Vert dressé, sur les fleurs, la fleur des cristaux blancs
De la neige, qui, depuis la vitre embuée,
Superposent leurs reflets, brouillent les teintes
Au blanc d’Espagne
, revenir au poème,
Un soir, de décembre ou de janvier, se
Souvenir, devant la plante éclose, d’un été
Éteint, me souvenir, de me réjouir du sien