ce que vos yeux vairons

Mois : janvier, 2019

Timbres

Mosaïste classant
Ses tesselles, je range mes jours,
Du noir au bleu-ciel

Les temps géologiques

Le jour. L’animal
Devient homme. Il va toucher
Ce qui bat en lui

Blau, grau, Masques et bergamasques

Tout m’est frelon, tu
Es frelon, ciel, aujourd’hui,
Ton suint gris, la pluie

Jivaro

L’amaryllis au
Pantographe, humaine, sur la
Feuille, une primevère

Décroissance

L’éparpillée. Je
Rembobine la fleur en son
Envers, fleur, tige, bulbe

Arc brisé, arc-boutant

Déviant de son axe,
L’amaryllis, sa scoliose,
Clocher tors. Lumière

Insensés

Ouvre un pot d’ajvar,
Les mots-piments ont perdu
Leur piquant. Bouillie

Êle de la Sonde

Solide, tremblotante.
Mouvant cube de gélatine,
Suis-je antisismique

Diffusé

Me tourner vers la
Radio, constater qu’elle est
Allumée. Silence

Voix de taille

La longueur de l’onde,
Je prends des ciseaux, pour en
Ajuster la paille