Celesta

par marronbleu

Hutong sanctuaire, lazaret de la mémoire, où se cèlent les lambeaux d’une histoire, un amour, vieux fou qui s’égare, dans le carré labyrinthe, prison du passé, cette venelle, où quelqu’un attend, une ombre qui vieillit, nuit après nuit, debout, près de la perche où pend la lanterne de papier.