Agrafe

par marronbleu

Lire le braille du pain, les arêtes de la croûte, dure et fine, sont dentelles de Montmirail, aujourd’hui, caparaçon de pangolin du pain contre la pluie.

Rue, et berce du Caucase, la mendiante, qui berce son enfant, n’a pas besoin de frotter ses bras jusqu’au sang, son enfant geint, ivre de rien, ni lait, ni pain.

Lire avec parcimonie, lentement quelques vers, pain de ce jour, jusqu’à l’usure du quignon, jusqu’à la manie, séparer la croûte de la mie, avalé, le plus doux, dans ma paume, une lie de miettes dures, vérité de l’azyme.

Papier pain, s’appeler Montag.

La main saunière, elle balaie le quadrillé de la toile cirée, dans la paume, fleurs de miette.

Rassis, pain d’hier, le texte durci, déjà oublié.

Pain poussière, cendre de chapelure.