Le haut cahier, page 15

par marronbleu

Le soleil, qui laisse
Mes bras, mes jambes, à la
Lumière de sa cangue.