« Rencontre du troisième type »

par marronbleu

M’asseoir, face à toi, un parloir.
En vois-tu la paroi de verre, si tu as des lèvres, ce qu’elles murmurent tout bois, et que je n’entends pas.
Crie, aboie. Parle. Signe.
Je te dessine des doigts, je les pose contre ton tronc.
Dessine-moi ton prénom.