Anéchoïque

par marronbleu

As-tu un nom, un bout de coeur gravé sur ton tronc.
De quel tout es-tu partie, billot, vertèbre de séquoia, échine d’un cèdre, de quel tout es-tu parti, de quelle forêt, qui, liane, bosquet, le vide d’une clairière, as-tu laissés, tes branches, des haubans sectionnés, t’a-t-on pris jusqu’à la voix, tout est bras, tu me touches, et ne le sais pas.