Tâtonnements

par marronbleu

« À quoi vibres-tu. Une aile, coulée du vent »
A la recherche de sa fréquence de résonance, je passe mes doigts sur les cernes de son bois, Glasharmonika, lèvres de verre d’un gobelet.
Tirerai-je de toi, billot, autre chose qu’un râle, ma main, coussin de dentellière, se couvre d’échardes, ton écorce me parle, et ma paume, et ton baume ? Comment dit-on baume.