RUN

par marronbleu

Le printemps, je l’entends, je le flaire, deux notes du chant d’un oiseau, il se tait brusquement, lui sait que c’est l’hiver, l’odeur de bois mouillé et vert, fumigation de cheminée, je voudrais passer à grandes enjambées sur janvier, steeple sur février, atteindre hors d’haleine les premiers bourgeons d’argent du cognassier.