« Nothing else matters »

par marronbleu

Écrire un jardin.
Ikebana.
Le suggérer, avec trois fois rien.
Un raku, deux branches de prêle, des feuilles de bambou.
Voilà.
C’est tout.