La majuscule

par marronbleu

Elle ouvre le bal, d’une phrase, un mot-sentinelle, parfois posée contre le fil d’une marge, la lettrine d’un prénom, C et son croissant de lune, l’arc de triomphe du H, A et son compas, le pont brisé d’un aime. M.