Peinitence

par marronbleu

J’ai effeuillé le soleil, et je pleure, qu’ai-je arraché de cette fleur, plus que les pétales, les rayons et le coeur.