ce que vos yeux vairons

Billet d’absence

J’ai fait bleu, l’ombre

D’un nuage m’a pris sous son

Aile, finie, l’école.

Le torrent

Cette nuit, par la pluie,

Le chant d’une langue, son manque

Enfin assouvi.

Le vent

Une cloche née sans son

Battant, un Johnny-s’en-va

En-guerre, laisser faire

Du vol

Devant le tableau,

Palette des manettes, esquisse

Au sol du destin

L’arrondi de Narita

Cisaillements, les

Peaux, les tôles, les ailes du vent,

Et les sentiments.