ce que vos yeux vairons

Mois : avril, 2017

Bouton-pression

Le grain bleu de la
Terre sur le nez du cosmos.
Faire loucher les dieux.

Red flag

Le parfum, le faire
Durer jusqu’à brûle-pourpoint,
Jusqu’à l’extinction.

Terreau

Aux Orcades où tout
Sèche sous le vent, pour de l’eau
Se jeter à la mer.

Chambre noire

Mes linges mouillés sur
Le fil, photos attendant
La révélation.

Os bleus

Un costume muet
A la patère, hématomes
En fleurs suspendus.

Les lignes parallèles

Si j’en crois
Le mot croiser,
Croiser quelqu’un
N’est ni
Le frôler,
Ou le longer,
C’est se faire
Planche
Et la clouer
En son coeur,
Perpendiculaire
A la sienne.

Blog de Pat Callahan

Antiqua, Guatemala 2016

via Tailor Gaze — Pat Callahan Photography

Vil prix

Ils sont transparents,
Nous les traversons sans un
Regard, préférant

Voir d’eux leur mer et
Le soleil, nos pauvres serfs.
Bronzage de misère.

Allan S. Königsberg

Mes grands-parents

Kè Nonno, kè Nonna
Manchmal Opa und Oma,
Mais plus souvent,
Pour faire français,
Pépé et Mémé.
Vous voyez,
Il fallait jongler,
Ils étaient chatoyants,
Les grands-parents,
Des bouts de tissu,
Assemblés,
Si sage patchwork,
Mir sage andersch.
Unsre Alte.