Siméon

par marronbleu

Au désert,
Où sont
Chapelles
A ciel
Ouvert,
Où poussa
Un fol
Sur son cierge
De pierre,
Les jardins
Sont
Vides.
Les hommes.
Leur houle
S’est retirée.
Le vent
Ne soulève
Plus que
Des nuages
De sable.
L’encens
S’en est
Allé.
Les colonnes
Se descellent,
Et tombent.
Sur l’église
Décharnée,
L’ombre
D’un euphorbe
Solitaire.
Chandelier
Silencieux,
Qui se tord
Vers les cieux
En une couronne
D’épines.