Mon destin d’îlot

par marronbleu

Sans terre entourée
D’eau, juste fermer les yeux.
Le monde s’éloigne.