ce que vos yeux vairons

Bavardage

Les oiseaux chantent parce que l’on ne leur a pas donné la parole.

Le mendiant

Un terrain vague,
Où l’on a peur
De passer.
Une parcelle poubelle,
A peine cadastrée.
Il a un nom
Qu’il a oublié.
Nul ne le prononce.
Il s’en est séparé.

Violoncelle

Sa lance
Fichée
Dans
Le sable,
L’instrument
Silencieux
Attend
Que se lève
Le vent
Et son anche.

Juglans

Là en Bréhat, où
Le corps clos, reposent les
Marins. L’arbre à noix.

Sortilège

La cale, sans mot dire,
Kitège, se laisse recouvrir,
Le temps d’une marée.