Ronde de nuit

par marronbleu

Loin en la forêt,

Plus loin encore,

En son finisterre

Où me portent mes pas,

Là où l’épinette

Pousse

Sa borne-frontière,

J’irai écouter

Le silence

Du ruisseau

Et en leur hiver

Le rare chant

Des oiseaux.