La rencontre

par marronbleu

J’ai beaucoup volé. Et pourtant.
Hier.
Au rayon des fruits et légumes.
Une planète, et l’un de ses lieutenants.
Une main s’est posée sur mon bras.
J’ai tourné la tête et j’ai cherché.
Je n’ai rien vu.
Il fallait juste se pencher.
Et je l’ai vu.
Un djinn, un farfadet.
Une petite fille difforme, tordue comme un tronc.
Elle bavait beaucoup.
Elle souriait beaucoup.
Elle avait de beaux cheveux tressés.
Elle faisait peur, mais elle souriait.
Un lutin.
Se souvenir que dans les contes de fées, les lutins sont malicieux, un peu tordus, c’est vrai, mais c’est parce qu’ils viennent d’ailleurs.
Ils ne sont pas dangereux.
Ce sont des messagers.
Alors, je lui ai dit, puisqu’il est d’usage de se saluer, entre trolls:
« Salut, moi c’est A. Et toi, comment tu t’appelles ? »
Un homme âgé s’est avancé.
Son père, peut-être.
Celui qui l’accompagnait.
Il m’a dit « Elle s’appelle Claire »
Quel homme clairvoyant.
Ce prénom lui allait comme un gant.
Elle n’aurait pu en porter de meilleur.
On a discuté un peu.
On était content que le magasin soit ouvert, qu’il y ait peu de gens.
Claire pendant ce temps s’était dirigée vers d’autres caddies, et touchait d’autres bras.
Je crois qu’elle a touché un caddy anglais.
La dame a dit « It doesn’t matter »
Puis Claire et l’homme se sont dirigés vers un autre rayon.
Avant de partir, je les ai salués.
Comme il se doit entre trolls.
Je reviendrai faire les courses ici.
J’espère qu’ils seront au rendez-vous.