Trouver le temps de débusquer les sept erreurs

par marronbleu

Au plus secret de ma chambre calfeutrée, bégonia à la boutonnière et tasse de nescafé, je songeais à Orlando tout en suçotant une bêtise de Cambrai. Je n’aurais pas du me coucher aussi tard, après les deux épisodes des « Petits Meurtres », mais il m’est difficile de résister au charme du commissaire Swann, et de l’inspecteur Lavardin.