Carnet de timbres

par marronbleu

Mon jardin, la mer; en ses sillons de verre, je lance mes esquifs, bouteilles contenant libelles sans destinataire, l’eau les lisse comme galets; mes lettres enfermées qui ne savent où vaguer.