par marronbleu

Publication lue, et empruntée à Lionel-Edouard Martin

S’il est quelque plaisir à se remémorer Ses bienfaits d’autrefois, quand on croit être bon, S’être montré fidèle à ses serments sacrés, N’avoir trompé personne en mal usant des dieux, Tu auras bien des joies, Catulle, en ton grand âge, Du fait de cet amour si mal récompensé ! Car tout ce que de bien […]

via Catulle (84-54 av. J.-C.) : Supplique aux dieux pour qu’ils l’aident à rompre (poème 76) — Lionel-Édouard Martin