« Le cri » Edvard Munch

par marronbleu

Tempes érodées

Par la migraine qui plante son

Soc en  dard ardent.