ce que vos yeux vairons

Mois : mars, 2015

Ault

Sur ta coupée de

Craie, Bix au bugle, la nuit

Répand son ruban.

Gens qui rient, gens qui pleurent

Comme ces cartes postales

A effet, j’incline ma vie,

Un tour de passe-passe.

Tourments

Quand sourd de la peine,

De la haine, la trogne hideuse

De la cruauté.

Rébus-rebut

N’avoir été ni

Un ni au présent, juste un

Repentir rouillé.

Radio Conquet

Quand un vent cruel

Ereinte tes abers, tu

T’opposes, indocile.

260

Est-ce une borne sur le

Chemin, ou son panneau fin ?

Seule la carte le sait.

Tempus fugit

Tête tournée sur

La voussure d’une épaule,

Hier est au loin.

Buvard

Tableau qui a pris

L’eau, l’ondée a lavé son

Encre à la détrempe.