ce que vos yeux vairons

Mois : décembre, 2014

Le sel

Sable gris poudrant

Et mie bise et doigts tendant

L’offrande du pain.

Le roc

Recèle en son coeur

Orages de pierre et lave qui

Coule incandescente.

Le cil

Comme un voile tendu,

Il surligne la paupière

Lourde de sommeil.

Le lac

Lisse et pâle, son eau

Azur s’offre à l’oiseau las,

Cristalline et pure.

Comme neige au soleil

Les monarques

Drapent

Le ciel,

Constellent

Les nuages

De leurs ocelles,

Soie

De leurs ailes,

Pétales

Papillonnant

Dans le soir,

Essaim

Tournoyant,

Soulignant

D’un courant

D’air

Le contour

Brouillé

Du soleil

Couchant.

« Wednesday morning 3 A.M. »

Petite musique de nuit

Carnet de bal

Esquisse d’un pas de

Pavane, lyre d’un vers à lire

En ces heures persanes.

Remembrance

Garder tout

Toujours.

Lignes jaunies,

Pages écornées,

Gens enfuis

Que l’on a aimés.

Réseau Wodli

Outre-Rhin,

Le jour s’est tu,

Un matin de juin,

Quand le soc

De la lame

Sur votre nuque

S’est abattu.

Marcel S.

29-06-1943

Nuit tombante

Ma mémoire errante

Comme chat huant divague,

Entre chien et loup.