Figaro

par marronbleu

L’hiver, son rasoir

Qui saigne les joues, les doigts,

Barbier roide de froid.