ce que vos yeux vairons

Les vieux

Dans un sac,

Pour leur voyage dernier,

En dépouille

De leurs jours passés,

Paletot usé,

Eau de Cologne

Bon marché.

Cénote noir

De leur peu de poitrail

S’exhale, guttural et sombre,

Le chant haleté des entrailles.