Novembre, La Baule

par marronbleu

Front de mer désert.

Estivants retirés dans les terres.

Un cavalier, solitaire.

Le grondement des vagues retrouvé,

Et la baie débarrassée.

Nue et claire.